tourisme médical

Tourisme médical: La Tunisie au milieu du gué

La chirurgie esthétique, est une spécialité qui s’inscrit dans un besoin de modification d’une apparence en vue de fin à une malformation, une difformité ou un traumatisme qui peut survenir à la naissance ou de façon secondaire sous l’effet de la vieillesse naturelle.
Dans cette optique, la Tunisie est aujourd’hui une destination touristique ayant choisie depuis l’an 2000 de promouvoir le tourisme médical.tourisme-medical

Tunisie, le tourisme médical par excellence.

La Tunisie, se positionne depuis plus qu’une décennie comme une destination médicale émergente de tourisme médical.
Au regard de ses tarifs prix à 60% moins cher qu’en Europe ainsi que son infrastructure sanitaire composée de cliniques et cabinets à la pointe de la technologie, cette destination n’a rien à envier à celles des pays occidentaux, en effet, elle occupe les premières place sur le continent africain en termes de tourisme de santé après l’Afrique du sud.

Avec un nombre de 500 à 800 patients étrangers par an pour réaliser une opération de chirurgie plastique et entre 30 à 40 pour la chirurgie de reconstitution, la Tunisie est une destination qui doit ambitionner davantage une patienté moyennant un service irréprochable avec le respect de la déontologie et de l’éthique.

Tourisme médical, Un atout économique.

Le tourisme médical, est un secteur qui constitue un véritable atout pour la République tunisienne. De point de vue global, il participe à l’intégration de cette destination à l’économie mondiale grâce à un phénomène qui se distingue par ses répercussions importantes, notamment dans le développement économique et de valorisation spatiale de la République.

Forum Djerba médical, Met l’accent sur le tourisme médical.

Dans un contexte de promotion du tourisme médical, l’île de Djerba à accueillie, les 24 et 25 septembre 2020, le forum Djerba Médical qui s’inscrit dans un objectif de promouvoir l’île des rêves comme un pôle mondial pour le tourisme de santé.

En fait, nombreux sont les experts locaux et étrangers ainsi que des représentants de cliniques privées et agences de tourisme médical y sont attendus et qui débattront les pistes à promouvoir l’expérience de la Tunisienne en la matière à l’échelle continentale et internationale.

Selon l’organisateur de l’événement, Lotfi Khelifi, le Sud tunisien dispose de véritables atouts pour le tourisme de santé dont les spécialistes du secteur doivent davantage promouvoir et valoriser. En effet, il estime qu’il est important de réhabiliter l’infrastructure touristique de la région, améliorer les services de transport ainsi que la création des centres de services thérapeutiques dans un objectif de renforcement de la compétitivité des contrées méridionales en termes de tourisme médical et thérapeutique.

Tourisme médical, Une alternative au tourisme de masse.

En réalité, l’organisation de ce Forum constitue un véritable défi qui intervient dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus ainsi que la nécessité de pour promouvoir une alternative au tourisme de masse.

En fait, les revenus du secteur de tourisme médical dépassent 56 millions de dollars dans plus de 104 pays, parmi lesquels la Tunisie occupe le 38 ème rang mondial alors qu’elle se distingue par un ensemble d’atouts qui lui permettre d’intégrer le top 10 mondial.

Selon Mr Hichem Mahouachi, commissaire régional du tourisme à Médenine, l’organisation de cet événement contribue au développement du tourisme
médical et thérapeutique dans l’île de Djerba, cette station balnéaire qui dispose de chaque atout nécessaire pour qu’elle puisse devenir une destination mondiale pour ce secteur, à savoir, les centres de thalassothérapie, les unités hôtelières ou un aéroport international.

Share: